Parc Naturel d'Els Ports
Av. Val de Zafán, s/n, 43520, Roquetes
(0034) 977 504 012
Information dintérêt

Le massif d’Els Ports se dresse au sud de la Catalogne, à la limite avec l’Aragon et avec le Pays valencien. Son relief calcaire et très accidenté – avec des falaises, des grottes, des failles et des gorges d’une beauté spectaculaire – donne lieu à des paysages typiquement méditerranéens, mais l’on y trouve aussi des forêts qui feraient plutôt penser aux climats eurosibériens. Le massif renferme les hêtraies les plus méridionales de la péninsule Ibérique, dont un bois classé réserve naturelle car il abrite des arbres centenaires, et plusieurs arbres monumentaux. La faune est représentée notamment par le vautour, l’aigle doré, le chat sauvage, la loutre et, surtout, la chèvre hispanique, symbole de ce massif, qui témoignent de la richesse environnementale de ce vaste territoire classé parc naturel, sur son versant catalan, en 2001. Ce faisant, on reconnaissait la valeur de l’un des sites naturels les plus significatifs de la Catalogne, le troisième, en superficie, après les parcs naturels de l’Alt Pirineu et du Cadí-Moixeró.

On entre dans le parc par trois voies principales, une par canton (Terra Alta, Baix Ebre et Montsià). Au nord se situent Horta de Sant Joan, où se trouve le centre d’information de l’Ecomuseu, Prat de Comte, qui abrite le centre d’information de la Terra Alta, et Arnes, où vous pourrez vous adresser au point Info du Molí de l’Oli (moulin à huile). À l’est, on traverse Roquetes, où se trouvent le siège administratif du parc naturel et le centre d’information du Baix Ebre, qui présente l’exposition permanente « Geoports ». Enfin, au sud, l’accès au parc se fait par La Sénia, dont le centre d’information du Montsià présente l’exposition « La vie à Els Ports ». Nous vous recommandons vivement de faire une halte dans l’un de ces bourgs, avant de pénétrer plus loin dans le parc.

Au sud du massif, le paysage est enchanteur. La Sénia, nom d’un fleuve qui prend sa source dans les sommets, y décrit de petites gorges où se succèdent des mares dont les eaux cristallines comme celles de la mare dite d’Els Arenals – invitent, en été, à un petit plongeon. Le point culminant de toute la chaîne est le sommet d’El Caro (1 441 m). Dominant le massif, il est entouré de pins modelés par les vents, surgissant au milieu de terrains rocailleux plutôt arides. Cet excellent point de vue vous offre une large vue panoramique sur toute la vallée de l’Èbre. Au premier plan se dressent les monts de Cardó et à l’horizon, du côté de la mer, vous apercevrez les découpures du delta de l’Èbre ; en suivant le fleuve, vous pourrez apercevoir les villes qui le bordent : Deltebre, Sant Jaume d’Enveja, Amposta, Vinallop, Campredó et, enfin, Tortosa.